8 merveilleuses raisons de marcher sur le chemin de Compostelle !

J’ai envie de partager avec vous l’expérience que j’ai vécue l’année dernière en allant marcher 15 jours seule sur le chemin de Compostelle : une expérience humaine, un chemin vers soi, un chemin de liberté, un chemin où l’on sort de sa zone de confort où l’on dépasse ses limites. Je suis revenue changée, grandie, et avec l’envie d’y retourner et de poursuivre l’aventure !!! C’est ce que je vais faire avec mes enfants, dans des conditions un peu différentes, pendant les vacances de Pâques, dans quelques semaines pour 10 jours cette fois-ci

Une aventure si facilement accessible, à notre portée, à notre porte aussi alors je vous invite à oser l’expérimenter !

Une quête de sens, une quête spirituelle, pas obligé d’être croyant, mais, ce n’est pas une marche ou une randonnée comme les autres même si vous en avez tous les bienfaits !! Il y a un petit quelque chose en plus ! Voyez le comme un moment d’introspection, une communion d’âme à âme, une pause pour apprécier de vivre, apprécier la Vie, ralentir et vivre au rythme de la marche, de la nature, au rythme du corps, c’est tellement ressourçant ! 🙏🏻 🙏🏻 🙏🏻

Voici donc 8 magnifiques raisons de tenter l’aventure :

  • Une expérience humaine, de partage, d’échange : Plus de barrières sociales sur le chemin. Nous sommes tous des randonneurs, des « pèlerins », des chercheurs de vérité. Bas les masques, je suis Virginie, JE SUIS, tout simplement. 😊 Plus de rôle à jouer, je suis moi-même en toute simplicité et j’apprends à me connaître, à m’observer tout au long de cette aventure …Les rencontres sont simples, faciles, riches, vraies, car chacun parle de son histoire, sans chichi, de son parcours, de là ou il/elle en est dans sa vie. Je crois que je n’ai jamais eu autant de discussions profondes en l’espace de quelques jours ! On ressent aussi une grande solidarité, de l’écoute, de l’empathie, comme si le chemin révélait toutes nos qualités humaines, parfois bien enfouies dans nos vies quotidiennes. 👏
  • J’ai rencontré aussi beaucoup de gens qui, par solidarité, partageaient une conversation, un verre de jus de fruit, un gâteau, avec les marcheurs ! Des bénévoles aussi qui donnent de leur temps pour permettre à certaines structures d’hébergement d’exister ! Tellement inspirant ! Et l’accueil, toujours l’accueil bienveillant dans les gites …
  • Un chemin de liberté : C’est tout simplement magique de larguer les amarres et de partir avec le strict minimum, juste un tenue de rechange pour ne pas alourdir le sac. Plus de superflu, juste l’essentiel : une bonne paire de chaussures, une cape de pluie, un coupe vent, un savon, une brosse à dent, des pansements (!), les guides en poche. Et ensuite se laisser porter par le quotidien : une idée des étapes mais ce qui est chouette c’est de se laisser la liberté de réserver les hébergements la veille pour le lendemain ou même le jour même, faire confiance tout simplement (à déconseiller si vous partez en groupe en période d’été). Réapprendre à vivre simplement, ne pas savoir où l’on va dormir le soir, s’émerveiller de la magie des paysages, des rencontres. C’est cela la vraie vie : une expérience et un mystère à vivre … !!
  • Une magnifique connexion avec la nature : j’ai ressenti des moments de pur bonheur, de paix intense, comme touchée par la grâce, seule dans la nature, au petit matin, le soleil caressant les feuilles des arbres, un silence reposant et bienveillant. S’émerveiller aussi devant la beauté des fleurs, la majesté des arbres, l’accueil de la foret, la beauté des paysages, des plateaux quasi désertiques de l’Aubrac, sans oublier toutes les petites chapelles plus ou moins perdues qui jalonnent le parcours et qui sont toutes plus belles les unes que les autres …
  • Ralentir et lâcher prise : c’est aussi une formidable opportunité de lâcher les soucis du quotidien, d’arrêter d’être dans le mental, et réapprendre à être.
  • Un chemin plein de surprises : des chemins en forêt, dans les plaines, en bord de route ou de rivière, on monte, on descend, c’est un peu le chemin de la Vie, des sentiers étroits qui tout a coup s’élargissent, des sentiers dépouillés ou couverts de végétation, le soleil puis le brouillard ou la pluie, un orage, des vaches, des chevaux, bref, les surprises ne manquent pas ! On apprend à accueillir le moment présent tout simplement  et à ressentir l’impermanence des choses …
  • Des moments de dépassement de soi : et oui, quelques moments plus difficiles à gérer notamment quand il s’agit de marcher, d’avancer même quand on a des supers ampoules ! On prend sur soi, on accepte et on continue d’avancer, on trouve et on connecte notre force intérieure. Autrement, un moment à la fois dur et initiatique pour moi a été l’arrivée à Rocamadour en passant par des gorges encaissées. Une expérience que je n’oublierais pas : près de 10 km seule dans une forêt sombre, au petit matin, sans croiser âme qui vive, digne des forêts d’Harry Potter !!! C’est la où quand on n’a pas le choix, on finit par lâcher prise, lâcher le mental et arrêter de se faire des films et faire confiance à la Vie. Riche en émotions !!
  • Faire confiance aux signes sur le chemin : quand parfois on a le sentiment d’être perdu, de ne pas avoir pris le bon chemin et puis tout a coup, on aperçoit la pancarte du GR sur un arbre ou un piquet au bord du chemin, ou une coquille Saint Jacques, comme pour nous rappeler que l’Univers veille sur nous…
  • Renforcer notre estime de soi : quel bonheur l’arrivée à Rocamadour après avoir parcouru à pied 350 km ! Cela paraît juste incroyable (je n’ose pas imaginer l’émotion de ceux qui parcourent le chemin d’une traite et arrivent à Compostelle !). Et oui, j’étais fière de l’avoir fait !

Un chemin à l’image de la Vie, de notre vie …!

Alors, êtes-vous prêts à larguer les amarres ? 😉

Si l’idée vous séduit, que vous souhaitez tenter l’expérience en bénéficiant en plus d’un encadrement de coaching hors des sentiers battus, avec un tout petit groupe pour une grande proximité et une transformation hors du commun, prenez contact avec moi … J’ai trouvé l’expérience tellement transformatrice que j’ai envie de la partager et j’organise 6 jours de marche sur le Chemin du 1er au 8 mai …😀 😀 😀

D’autres voyages de transformation où je vais allier la marche, le coaching sont prévus cette année : 2 autres destinations merveilleuses pour aller à la rencontre de Soi … : des séminaires initiatiques, d’un autre genre, au Ladakh en août et dans le désert marocain fin octobre !! Je vous tiens au courant !

« L’important c’est le chemin, pas la destination … »

N’hésitez pas à me contacter !

Avec Joie, 🌞

Virginie 🌻 🌻 🌻

Découvrez les 3 astuces pour surmonter les petites crises du quotidien ou comment passer de la colère à la joie en 3 minutes ! Cliquez sur le lien : https://grainedejoie.clickfunnels.com/optin-kit-de-survie

2 Comments

  1. Bonjour
    Vous avez fait Compostelle à quelle période de l’année ? Sans réserver les gîtes? Le balisage est correcte ? Vous n’avez jamais eu peur tte seule? Moi je fais fin avril le chemin de Stevenson. Merci et belle journée. Eve

    • Virginie Bertrand Répondre

      Bonjour Eve, je l’ai fait au mois d’aout ! Pas de soucis, on peut réserver les gites la veille pour le jour même. Le balisage est vraiment bien fait, pas de risque de se perdre ! J’ai eu juste une fois un peu la trouille dans la forêt en arrivant à Rocamadour … mais c’était aussi une belle expérience de dépasser cette peur et d’arrêter de me faire des films … juste lâcher prise et apprécier, s’émerveiller …! Le chemin de Stevenson doit être aussi magnifique !! Belle rando ..! Virginie

Donner une réponse

Prenez-vous en main!, Joie de vivre
Naviguer