Une belle expérience de pleine conscience !

Bonjour !

Envie de partager avec vous aujourd’hui une petite expérience de pleine conscience matinale … Je suis en Grèce, dans les Cyclades, depuis quelques jours pour travailler et j’adore me lever très tôt le matin pour profiter du lever de soleil, un moment plein de calme, de sérénité, loin du tumulte de la journée. Les couleurs sont toujours extraordinaires et c’est invariablement un vrai moment de bonheur à expérimenter. Juste être la, admirer, être émerveillée par la nature qui se réveille … C’est aussi un moment idéal pour se retrouver avec soi-même.

Je pars donc me balader à pied jusqu’à une petite église (il y en a plein ici … que l’embarras du choix !!) surplombant la plage, le vent souffle très fort ce matin … Quelques dizaines de marches et me voici sur la plateforme devant l’église, face au bleu de la mer, remplie de gratitude pour ce magnifique spectacle ! J’entre dans la chapelle et je m’assois, je fais le silence à l’intérieur de moi, envie de méditer … Je me concentre sur ma respiration et je porte mon attention sur mes sensations et mes ressentis. Je reste comme suspendue, hors du temps, Le vent souffle à l’extérieur, ce n’est pas la tempête, mais presque, et je suis là, tranquille à l’intérieur de cette chapelle, je me sens chez moi, protégée de l’extérieur, absolument pas soumise ou touchée par ce qu’il se passe à l’extérieur, les yeux rivés sur la bougie entrain de se consumer dans un vase. C’est comme si j’expérimentais physiquement le fait d’avoir toujours à l’intérieur de moi cet espace de paix et de calme, qui n’appartient qu’à moi, dans lequel je peux me réfugier quoiqu’il arrive, à n’importe quel moment … un havre de paix où je peux me poser dès que j’en ai envie en me connectant tout simplement à ma respiration et en étant pleinement consciente ! Whaou … !

Et puis, une première personne arrive aux abords de la petite chapelle, regarde à l’intérieur mais n’ose pas entrer … Je continue d’observer ce qui se passe en moi : un peu d’agitation, d’anxiété … qui pointent leur nez puis s’évanouissent rapidement. Et puis deux autres personnes arrivent et entrent dans la chapelle. Je reste centrée, ancrée, en méditation, en observation de mes ressentis … et elles ressortent aussi vite qu’elles étaient entrées … !

Tout cela pour dire que quand je suis centrée, ayant toujours cette ressource à l’intérieur de moi, ce petit havre de paix, il peut se passer n’importe quoi autour de moi, je ne suis pas désarçonnée et tributaire des éléments extérieurs qui peuvent venir perturber mon espace. Ma sérénité ne dépend finalement que de moi et de ma manière de réagir par rapport à des événements ou des rencontres…C’est la connexion à ma respiration qui me permet à chaque moment de me connecter à ma « petite chapelle intérieure  » !

Belle journée à vous !

Donner une réponse

Prenez-vous en main!, Joie de vivre
Naviguer